Dimanche , 23 juillet 2017

maison » FICHES PRATIQUES » ACHETER UN CHEVAL » Acheter un nouveau cheval après la mort de son cheval

Acheter un nouveau cheval après la mort de son cheval

Doit-on acquérir un autre cheval après le décès de son compagnon équin

décembre 22, 2014 1:09 by: catégorie: ACHETER UN CHEVAL, FICHES PRATIQUES, MONTER A CHEVAL 1 Commentaire A+ / A-

20140809_101539

Un nouveau compagnon pour remplacer son cheval 

(2ème partie)

L’article : avoir un autre cheval après la mort de son fidèle compagnon, s’adresse plus particulièrement aux amoureux de leurs chevaux. C’est-à-dire, ceux qui passent beaucoup de temps avec leur monture tout en leur apportant les soins nécessaires à leur bien être. Rappelons un point important :  le cheval n’est pas une mobylette que l’on range au garage après utilisation.

Reprendre un autre cheval, pour remplacer celui que l’on a perdu et avec qui l’on a partagé tant de choses et plein de bonheur, s’avère très curieux au niveau de ce que l’on peut ressentir comme : culpabilité, remord, angoisse, sentiment, trahison, passion. Tout cela forme un joyeux cocktail dans votre tête. Cependant, on ne remplace jamais le cheval que l’on a perdu, on fait tout simplement une place dans son coeur  au prochain qui va partager une tranche de votre vie.

PREMIERE RENCONTRE AVEC UN NOUVEAU CHEVAL

Comme je l’ai dit dans la première partie, je me suis donc décidée à rencontrer la jeune jument qui a fait chaviré mon coeur sur une petite annonce. Nous voilà donc partis pour lui rendre visite. Nous n’avons pas pris le van, car quand on achète un cheval, il ne faut rien faire dans la précipitation afin de se laisser le temps de la réflexion. Il est aussi vivement conseillé de se faire accompagner par des professionnels du monde du cheval. C’est ce que j’ai fait. Ma petite cousine, Céline, qui est monitrice, était de la partie pour me conseiller.

20140815_094807

Nous arrivons, dans la matinée,  sur le lieu du rendez-vous. L’endroit est calme, paisible et très agréable. Des chevaux broutent dans des grands prés tandis que d’autres sont prêts  à être montés pour partir en promenade. En ce qui me concerne, je cherche l’heureuse élue pour me faire ma première idée. J’ai emmené ma chienne Gerys avec moi, car partir en balade à cheval avec son chien, est un moment de partage sensationnel. J’espère donc qu’elles vont bien s’entendre.

Isolée dans un grand pré, j’aperçois une petite masse couleur caramel, à la crinière mèchée. Cela ressemble à un Henson qui est de couleur isabelle avec une raie de mulet sur le dos. Elle s’approche de nous au grand galop, la queue en panache et en hennissant. J’avais oublié qu’une petite jument de 4 ans avait autant de peps. C’est bien elle, il ne me reste plus qu’à l’enfourcher pour une balade rythmée de deux heures.

20140809_101505

Elle s’appelle Altière, elle est croisée Appalousa et Fjord. Ma première impression est qu’elle me plaît, la deuxième impression est, qu’il y a bien longtemps que je n’ai pas monté un jeune cheval vigoureux, le mien était un papi bien éduqué et tranquille.

UNE PROMENADE BIEN DYNAMIQUE

Pour ma part, je suis toujours montée sur un cheval possédant un mors avec un filet. Pour Altière, elle doit être montée en hackamore (sans mors). C’est donc une nouvelle découverte, j’ai l’impression de ne pas avoir de frein. Il suffit de trouver « les bons boutons » pour une balade réussie.

Nous partons à plusieurs cavaliers, je ferme la marche car il paraît qu’elle n’est pas aimable avec les autres chevaux. Je dois donc apprivoiser ma monture et l’hackamore que je ne maîtrise pas trop bien. Je sens que la jument a « beaucoup  de moteur » et a tendance à vouloir doubler les copains.  Nous traversons des villages, des routes et des prés où des chevaux en liberté nous rejoignent au grand galop.  Je la sens sous pression et inquiète. Enfin, nous arrivons dans une forêt où des beaux chemins vont nous permettre de faire des trots et des galops.

Je peux vous dire que la première heure a été holé holé ! Des trots plus que très rythmés et des galops puissants avec des démarrages sur les chapeaux de roue. De très bonnes sensations que j’avais oubliées mais que j’ai retrouvées avec un plaisir non dissimulé. En fait, je me suis éclatée et j’ai adhéré.

Elle n’est pas vicieuse, ni sournoise. Elle est tout simplement rapide, il suffit de s’habituer.

Après de grandes galopades à travers les champs et la forêt, nous sommes rentrés tranquillement au pas. C’est à ce moment que l’on m’a dit qu’Altière n’avait pas été montée depuis plusieurs mois.

PRENDRE UNE DECISION

Je termine mon essai par quelques tours de carrière, qui se passent très bien. Céline est là pour me conseiller.

Une fois descendue de cheval, je prends du temps avec elle. Je souhaite qu’elle fasse aussi la connaissance de Gerys, car elles vont passer beaucoup de temps ensemble surtout en balade.  Je m’aperçois qu’il n’y a aucune animosité entre la jument et le chien.

20140809_122204

Bien entendu, je me laisse le temps de la réflexion car je suis encore partagée  par le doute de reprendre un autre cheval et celui de recréer des liens avec un autre.  Je peux venir la voir quand je veux et également la remonter pour me faire une idée plus constructive.

Quelques semaines plus tard, c’est-à-dire, le jour de mon anniversaire, j’ai décidé de me lancer dans cette nouvelle aventure, qui sera je l’espère, pleine de promesses et de joie. Cependant, j’ai un petit pincement au coeur, pour ne pas dire un gros pincement, car je ne peux pas m’empêcher de penser à mon vieux papi que j’adorais et qui me manque terriblement. Sa place est gravée dans mon coeur, il en est de même pour les souvenirs inoubliables et les bons moments que nous avons passés ensemble.  La vie continue, une autre histoire va commencer en espérant que tout se passera bien et que j’ai fait le bon choix.

Nous venons la chercher pour la ramener au club. Ses papiers sont en règle et elle monte sans aucune difficulté dans le van. 20140815_100805

Nous lui avons réservé une place dans un grand pré, elle sera entourée de plein de copains. Il ne reste plus qu’à faire connaissance avec sa future maison et les autres chevaux. Cela va la changer car elle était bien solitaire dans son champ sachant que son ancien propriétaire ne souhaitait pas l’intégrer avec des chevaux « hongre » ; les juments devaient être séparées des mâles, elle était la seule jument.

ARRIVEE AU CENTRE EQUESTRE

20140815_121917   20140815_121856

Altière a très bien voyagé. Elle découvre son nouveau centre équestre tout en se dégourdissant les jambes.  Puis, elle rejoint au grand galop, la queue en panache et en hennissant ses futurs copains de champ. Les chevaux sont des animaux grégaires, ils vivent beaucoup mieux en troupeau.

Il ne nous reste plus qu’à faire plus amples connaissances et à lui faire découvrir son nouvel environnement. Douceur et patience devront être au rendez-vous. Toutefois, avant toute chose, je souhaite prévoir, dans les deux semaines à venir, des visites avec le vétérinaire et le maréchal-ferrant, afin de s’assurer que tout va bien.

Une nouvelle histoire commence …. espérons que nous serons de très grandes amies tout en laissant le temps au temps.

EN CONCLUSION

En ce qui me concerne, j’ai fait le choix de reprendre un autre cheval car je suis passionnée par les chevaux. C’est un peu comme une drogue voire une thérapie quand certains jours sont loin d’être au beau fixe.

Je n’en oublie pas pour autant mon vieux papi qui m’a tellement donné durant tant d’années et j’y pense tous les jours. Néanmoins, je dois me faire une raison, il ne reviendra pas.  La vie continue, je vais donc essayer de créer de nouveaux liens et une grande complicité avec ma nouvelle petite jument. Tout doucement, je vais m’y attacher et elle fera sa place dans mon coeur.

Acheter un nouveau cheval après la mort de son cheval Reviewed by on . Un nouveau compagnon pour remplacer son cheval  (2ème partie) L'article : avoir un autre cheval après la mort de son fidèle compagnon, s'adresse plus particuliè Un nouveau compagnon pour remplacer son cheval  (2ème partie) L'article : avoir un autre cheval après la mort de son fidèle compagnon, s'adresse plus particuliè Rating: 0

commentaires (1)

  • Nom d'utilisateur*monnier

    magnifiques articles et plein de sensibilité. on découvre l’amour donné aux chevaux ils le méritent bien.

Laisser un commentaire

scroll to top