Jeudi , 21 septembre 2017

maison » Races chevaux » Trotteur Français

Trotteur Français

trotteur

Idéal sur les hippodromes mais également en concours hippique ! 

 

Même si le Trotteur Français est surtout utilisé sur les hippodromes, on peut également le rencontrer en tant que cheval de sport mais aussi en tant que cheval de loisir.

Le monde des courses étant impitoyable, certains Trotteurs Français ont le bonheur de bénéficier d’une reconversion dans les clubs équestres ou en qualité de cheval de randonnée.  Certains sont aussi employés  en chasse à courre.

SES ORIGINES

Les premières courses de trot en France ont permis de sélectionné le Trotteur Français dans le milieu du XIX siècle. Il est donc d’origine française. Ces courses ont pour objectif de désigner les meilleurs étalons.

Il  provient de croisements de la jumenterie normande avec des étalons de pur-sang et, surtout, de trotteurs Norfolk provenant de Grande-Bretagne.

Le Trotteur Français est issu de 5 grands étalons chefs de lignés, à savoir :

  • Conquérant (1858)
  • Lavater (1867)
  • Normand (1869)
  • Niger (1869)
  • Phaëton (1871)

Dans un premier temps, ce sont les courses de trot monté qui sont préférées. Après la première guerre mondiale, vient ensuite l’apparition du trot attelé.

C’est en 1922 que la race du Trotteur Français est reconnue officiellement. Actuellement, le stud-book de la race Trotteur Français est fermé aux croisements.

 

SES CARACTERISTIQUES 

Le Trotteur Français n’a pas vraiment de standard. On retrouve une tête rectiligne et un sternum proéminent chez tous les trotteurs. Il a aussi de grandes oreilles.

C’est un cheval compact avec un garrot présent mais plat. Son dos est relativement court.

Son arrière-main est massive et puissante. Le « véritable moteur » du Trotteur provient de la poussée de ses postérieurs.

Le Trotteur Français possède des aplombs résistants et robuste. Sa corne est dure.

Sa taille est moyenne : 1.60 m à 1.70 m au garrot.

En bref, c’est un cheval robuste, solide et très imposant. Il conserve une bonne charpente avec de l’ampleur qui est due à son ascendance normande. Toutefois, il a de plus en plus de sang.

La robe est généralement baie ou alezane. Il n’y a pas de gris pur.

Personnalité du trotteur : il est doux, gentil, vif, courageux, combatif, sociable. Il possède aussi beaucoup de générosité. Il est donc doté d’un excellent tempérament.

ELEVAGE DE TROTTEURS FRANCAIS

L’élevage du Trotteur Français est surtout situé en Basse-Normandie mais aussi dans la région de Cluny, les Pays de Loire et le Sud Ouest.

Les juments sont classées selon leurs performances et de celles de leurs produits. La mise à la reproduction est donc réservée aux meilleures d’entre elles.

Les élevages de Trotteurs Français sont répertoriés en deux sections :

  • Les grands Trotteurs Français qui sont très charpentés. Ils sont utilisés pour le trot monté.
  • Les Trotteurs Français plus légers, ils sont privilégiés pour le trot attelé.

 

DISCIPLINES DE PREDILECTION

La discipline de prédilection est bien entendu les courses hippiques. Ceux qui ne font pas les temps ou qui sont considérés comme inaptes à la course peuvent être orientés dans d’autres filières comme l’équitation de loisir, les concours hippiques, les randonnées à cheval voire la chasse à courre.

Les Trotteurs Français les plus réputés dans les courses sont :

  • Ourasi qui a remporté quatre Prix d’Amérique
  • Gelinotte qui a été lauréate de deux Prix d’Amérique et de deux Elitloppet.
  • Une de mai qui possède 74 victoires à son actif
  • Idéal du Gazeau a gagné deux Prix d’Amérique, deux Elitloppet et trois International Trot
  • Bellino II qui est le seul à être trois fois au palmarès combiné des Prix d’Amérique et de Cornulier, en trot monté.
  • Jag de Bellouet a décroché trois Prix de Cornulier et le Prix d’Amérique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

scroll to top